• [Chronique] Traqué, tome 1 - Andrew Fukuda

    [Chronique] Traqué, tome 1 - Andrew Fukuda

    Traqué 

    Tome 1

    Andrew Fukuda 

     

     

     

     

     

    Gene est l'un des derniers humains sur Terre. Son seul moyen de survie : se faire passer pour l'un de ses prédateurs. Ne pas rire, ne pas transpirer, ne pas montrer qu'il est un « homiféré ». Cela fait dix-sept ans qu'il se fond parmi ceux qui n'hésiteraient pas à le tuer s'ils découvraient sa véritable nature.

    Chaque décennie, le gouvernement organise un immense jeu où une poignée de privilégiés peuvent pister et dévorer les rares humains retenus en captivité pour l'évènement. Sélectionné pour traquer les siens, Gene ne peut commettre le moindre faux pas. D'autant qu'une mystérieuse fille éveille en lui des sentiments qu'il n'a pas le droit d'avoir. Des sentiments qui pourraient le trahir.

    Gene a la rage de vivre... mais vaut-elle le prix de son humanité ?

     

     

     

     

     

     

    Ça va très dur pour moi d’écrire cette chronique. Pour la simple raison, qu’après avoir laissé mes impressions mijoter dans ma tête pendant quelques jours, je ne sais toujours pas quoi en penser. Je ressens un mélange de plaisir (c’était quand même une chouette lecture), de gêne, de malaise, de fou rire, de stress et l’envie de connaître la suite. Je ne sais si c'était le but de l’auteur, mais en tout cas, il a réussi à faire naître tout ces sentiments en moi de sorte que je n’arrive pas à clairement dire si j’ai aimé ou non. 

     

    Nous suivons Gene, un humain qui vit dans un monde où l’humain est une nourriture, une nourriture tellement bonne qu’elle en devient une espèce de drogue. Il vit parmi ses prédateurs, mais caché. Tous les jours, c’est le même rituel : tout faire pour se confondre dans la masse. Les véritables problèmes surviennent quand il gagne sa place dans la plus grande chasse à l’humain (homiféré) organisée depuis des décennies.

     

    Les premières pensées que j’ai en commençant ce roman c’est une impression d’être perdue, lâchée dans un monde que je suppose futuriste. On ne sait comment les choses en sont arrivées là. Comment cette race est arrivée ? Est-ce des humains qui ont évolué (un peu comme dans la Machine à explorer le temps de H. G. Wells) ? Ou des extraterrestres ont colonisé le monde ? (Mais alors là, je pense qu’on aurait eu quelques indices) ? On ne sait même pas si on est sur la terre ou une autre planète. Andrew Fukuda ne prend pas la peine de répondre à ces questions. J’avoue que c’est assez frustrant et déstabilisant. Tout ce que l’on sait, c’est que ces gens avaient la technologie et l’ont perdue d’une manière ou d’une autre.

     

    Le véritable malaise est renforcé par les situations cocasses. Ces créatures qui se confondent physiquement avec les humains ne se comportent pas comme nous. Un exemple :  pour rire, ils se grattent le poignet et se craquent la nuque. C’est assez amusant de s’imaginer cela. Le stress est renforcé par le sentiment d’être traqué, de toujours devoir être sur nos gardes, car c’est Gene qui nous relate ses aventures. On sent constamment les efforts qu’il doit fournir pour ne pas se faire repérer et dévorer.

    Bref, toute cette ambiance m’a positionnée dans une position malaisée pour lire. Je n’ai pas vraiment eu l’occasion de l’apprécier. Trop de stress, trop d’incohérence dans le récit, où alors c’est moi qui suis folle.  Cela dit, j’ai quand même lu très rapidement ce premier tome. Les pages ont défilé, j’ai même envie de lire la suite.

    Maintenant que j’y pense, mon sentiment de malaise peut venir également du fait que je n’ai pas pu m’attacher à aucun personnage, et moins encore de Gene. On dirait qu’il a tellement l’habitude d’être distant et sur ses gardes que même dans son récit il n’arrive pas à être proche de nous, ses lecteurs. On se sent un peu, intrus, voyeurs. J’ai eu également beaucoup de mal avec Ashley June, une des gagnantes pour la chasse qui est dans la même école que Gene. Je n’ai pas arrêté de me méfier d’elle. Je trouve qu’il y a comme une incohérence dans son comportement. Dès le début, on ne sait pas trop qui elle est, on s’en méfie, elle manigance, elle reste un mystère pour Gene et pour nous. Et son attitude à la fin du roman ne me parait pas en accord avec l’impression que j’ai eue d’elle tout au long du récit.

    Parlons-en des prédateurs : comme je l’ai précisé plus tôt, on ne sait pas trop d’où ils viennent, comment ils ont réussi à devenir les créatures dominantes et à exterminer les humains ? En y repensant, j’ai l’impression qu’ils sont un mélange de vampire et d’alien.  D’ailleurs, je me suis même demandé si ce n’était pas des vampires … Beaucoup d’éléments donnent envie d’y croire : ils sont pâles, ne transpire pas, ne sont pas très expressif, ne se nourrissent que de viandes de préférence saignantes, ils ne saignent pas et ils ne supportent pas le soleil, ça les tue même. Autant d’indices qui nous donnent à voir des vampires modernes dénués de l’aspect romantique qu’on leur a volontiers prêté depuis toujours. Ici, ils sont agressifs, primitifs, ils se savent supérieurs et puissants par rapport aux autres espèces et réagissent comme des aliens quand ils voient un humain. Bref, des créatures bien étranges.

     

    Vous l’aurez compris, cette lecture me rend perplexe et j’ai du mal à donner un avis complet et précis. Il y a encore trop de questions sans réponses à la fin du premier tome. Cependant, malgré mes réticences, la lecture est plaisante, on ne peut pas dire qu’il n’y a pas d’action, le suspense est intense, mais il manque quelque chose. 

     

     

    Pour continuer l'aventure 

     

     

     

     

     

    Traqué 

    Tome 1

    Andrew Fukuda

    Michel Lafon

    345 pages

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Mai 2013 à 10:34

    En effet, ce livre a l'air vraiment pertubant, surtout si on n'apprend à aucun moment l'origine de ces "monstres", on doit peut-être se sentir un peu frustré...? Ceci dit je trouve l'idée super originale!

    Et ta chronique est très agréable à lire! 

    2
    Babylon Profil de Babylon
    Lundi 13 Mai 2013 à 20:22

    Oui frustré c'est le mot, mais bon peut-être qu'on en apprendra plus dans le tome 2, j'suis quand même curieuse de découvrir la suite  Merci merci merci pour ton passage ici 

    3
    Lundi 13 Mai 2013 à 22:26

    De rien de rien de rien ^^ J'adore lire les avis (et les tiens sont très intéressants!), c'est très souvent comme ça que je fais mes choix de livres, films etc...Alors du coup merci à toi! 

    Et en effet, avec le tome deux peut-être sortiras tu du brouillard ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :