• [Chronique] Maya Fox 2012, tome 1 - Silvia Brena, Iginio Straffi

    [Chronique] Maya Fox 2012, tome 1 - Silvia Brena, Iginio Straffi

     

    Maya Fox 2012

    Tome 1 - La Prédestinée

    Silvia Brena & Iginio Straffi 

     

     

     

     

     

    A 17 ans, Maya Fox plonge au cœur d'un des mystères les plus sombres qui fascine les hommes depuis des millénaires. Tout est lié au Nombre d'Or et à la prophétie des Mayas, ce peuple d'éminents mathématiciens, qui prévoient la fin du monde le 21 décembre 2012 ! Autrement dit… bientôt.

    Maya s'est découvert un pouvoir inquiétant : celui de dialoguer avec les morts. Et son père décédé il y a peu lui a transmis un étrange message : « La fin du monde est proche ! » Elle comprend alors que le sort de l'humanité est entre ses mains : elle seule a le pouvoir de déjouer une mystérieuse prophétie qui s'accomplira le 21 décembre 2012. Mais il ne lui reste que quelques jours pour le faire : un tueur fou fasciné par l'Apocalypse l'a désignée comme sa prochaine victime...

     

    [Chronique] Maya Fox 2012, tome 1 - Silvia Brena, Iginio Straffi

     

    ~Mon avis~

     

    Quand j’ai acheté ce livre, premier tome de cette saga, je n’avais pas du tout idée dans quoi je m’embarquais. Je connaissais de nom la saga, mais je n’avais pas spécialement envie de me la procurer, mais quand j’ai vu le tome bien exposé dans la librairie, je n’ai pas pu résister.

    La première impression que j’ai eue en finissant ce livre, c’est que j’ai loupé le coche. J’aurais clairement dû lire le livre au mois de décembre  Cela aurait été dans l'air du temps.

     

    La saga Maya Fox est un thriller fantastique jeunesse basé sur la fameuse prémonition du peuple maya programmant la fin du monde pour le 21 décembre 2012. Bien entendu, nous savons tous qu’il ne s’est rien passé et que le lendemain était un jour comme les autres (avec peut-être une sacrée gueule de bois… pour ceux qui ont fêté la fin du monde ). Mais Silvia Brena et Iginion Straffi se sont servis de la prédiction pour constituer l’intrigue du roman. Le personnage principal, Maya est une ado plutôt complexée par son apparence et constamment confrontée à sa mère, célèbre profiler du FBI. Le père mort il y a quelques années a été assassiné par un psychopathe obsédé par la suite de Fibonnacci et le nombre d'or (sur lesquels travaillait le père de Maya). Il est désormais enfermé en prison.

     

    Les chapitres assez courts se concentrent sur trois protagonistes : Maya bien entendu, sa mère et le fameux psychopathe qui pense être prédestiné et faire partie d’une prophétie dans laquelle il serait élu. Les points de vue des deux premières sont relatés à la troisième personne tandis que Gacy, le méchant, s’exprime à travers des lettres adressées à Megan, la mère de Maya. J’ai eu un peu de mal avec ce dernier point de vue. Il n’arrête pas de se répéter et a fini par m’agacer à force d’être obséquieux. Bon, ça va ! On a compris qu’il reprochait à Megan de l’avoir attrapé et de l’avoir empêché de finir son travail de prédestiné ! Il se sent supérieur à elle, car il pense avoir une mission céleste et être supérieur au commun des mortels. Vous voyez le genre d’illuminé. On le dit surdoué, mais je trouve qu’il n’a pas le comportement d’une personne très intelligente, ni même d’un psychopathe … Souvent, ceux-ci sont assez intelligents et très calculateurs et ce n’est qu’après des années (et de nombreuses victimes) qu’on les découvre et attrape.

     

    Maya, fidèle à tous les ados, est complexée, ronchonne, attirée par l’interdit et surtout par un mystérieux jeune homme au nom de Trent. Elle découvre dans le récit qu’elle entend la voix ou plutôt qu’elle sent la présence de son père depuis peu. Il lui révèle qu’elle est prédestinée. On sait bien que cela à un rapport avec la fin du monde maya, mais on est laissé dans le brouillard du début à la fin de sorte qu’en refermant le livre, j’avais drôlement envie de lire le tome 2 pour savoir vraiment ce qu’il en retournait.

     

    Megan, la mère, fan du bio, obsédée par son boulot et par la protection de sa fille, mais qui passe de moins en moins de temps avec celle-ci, ne semble pas très heureuse. Elle m’a donné l’impression d’être très rigide dans ses principes et très conventionnelle, mais peu attentive à ce qu’il se passe autour d’elle. Elle n’est pas vraiment ouverte à la discussion avec sa fille, il en résulte un problème de dialogue et de compréhension entre les deux.

     

    Au final, j’ai passé un super moment, le livre se lit super vite. Je pense que j’aurais pu le lire plus vite si je n’avais pas eu mes problèmes de santé. Heureusement, le livre jeunesse est assez bien creusé, ne reste pas forcément en surface, même si j’aurais aimé plus de développements, mais je pense que cela est surtout à cause du fait c’est un premier tome. J’ai beaucoup aimé la plume des deux auteurs, un chouette duo. Je vous le conseille vraiment pour passer un bon moment.

     

    Pour continuer l'aventure.

    la saga : 

    - Tome 1 : La Prédestinée

    - Tome 2 : Le Carré magique

    - Tome 3 : Demain l'Apocalypse

    [Chronique] Maya Fox 2012, tome 1 - Silvia Brena, Iginio Straffi

     

     

     

     

    Maya Fox 2012

    Tome 1 - La Prédestinée

    Silvia Brena & Iginio Straffi 

    Pocket Jeunesse

    379 pages.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :