• [Chronique] Le retour de Cherokee Brown - Siobhan Curham

     

     

    Le retour de Cherokee Brown 

    Siobhan Curham

     

     

     

     

     

     

    Entre le lycée et la famille, Claire se sent incomprise et exclue. Quand Steve, son père chanteur de rock fait son apparition le jour de ses quinze ans, l'adolescente se redécouvre. Elle est désormais Cherokee Brown et tout semble possible...

     

     

    [Chronique] Le retour de Cherokee Brown - Siobhan Curham

     

     

     

     

     

    Il était sacrément temps que je me bouge pour écrire cette chronique. Plus le temps passait, plus mes impressions devenaient floues. Mais ce soir, je me lance pour faire au moins un premier jet.

     

    Pour situer le contexte, quand j’ai acheté ce bouquin c’est un peu pour tester ma capacité à m’intéresser à des styles qui ne m’attirent pas aux premiers abords. Je l’ai acheté en occasion (un peu cher selon moi, mais c’est toujours mieux que le prix d’origine) et j’avoue que j’étais assez sceptique. J’avais vraiment peur de tomber dans une histoire d’ado mélodramatique, bourrée de sentimentalisme dégoulinant. De plus, j’aime moins les romans contemporains, car je n’arrive pas vraiment à m’évader. Ce genre littéraire me rappelle trop mes soucis, mes stress, etc. C’est pourquoi j’ai toujours tendance à me tourner vers l’imaginaire qui permet vraiment de s’imaginer un monde différent, pas forcément mieux, mais où l’on est libre de tout imaginer, sous la férule de l’auteur bien entendu . Mais je m’égare. Donc pour résumer : ce n’est pas mon premier choix de lecture, mais une tentative de me réconcilier avec les romans d’ado contemporains. Et le verdict est au-dessus de toutes attentes. Qu’est-ce qui a fait sortir ce roman de ma pal aussi vite (achat début avril : article acquisition) ? C’est grâce à Galleane qui l’a également lu ces derniers temps. Elle en a tellement bien parlé que ça m’a tenté. J’étais dans une phase où je ne savais pas trop quoi lire. Du coup, je me suis lancée. Un tout grand merci à elle qui m’a fait découvrir une vraie perle.

     

    Pour l’histoire, on suit Claire Weeks, une ado finalement pas si différente de nous. Elle ne sent pas à sa place dans sa vie. Ses parents ne la comprennent pas, à l’école ça se passe mal, des élèves lui font la vie dure et les profs ne réagissent même pas. Personne n’essaye de l’écouter pour de vrai. Au début du récit, elle décide d’écrire un roman et l’on voit clairement que cela ne va pas bien du tout. Mais un jour, le jour de ses 15 ans, elle reçoit une carte d’anniversaire de son père biologique qui est parti il y a bien longtemps. Elle est tentée de lui en vouloir, mais elle veut le rencontrer, savoir qui est son vrai père. Peut-être qui lui saura l’écouter.

     

    Olala rien qu’en écrivant le résumé, j’ai envie de pleurer. Autant vous dire que je suis tombée sur le cul en lisant ce roman. Ça m’a rappelé tellement de mauvais souvenirs et de périodes difficiles. Ce roman est tellement beau, son message est tellement rempli de douceur et d’amour (et de Rock’n Roll yea !!).

    Pour être honnête, j’ai commencé ce roman assez mitigé. J’ai toujours un peu de mal avec les protagonistes principaux qui s’adressent directement aux lecteurs. Souvent, c’est fait avec trop de franchises et un discours un peu trop direct (j’me comprends … enfin … je crois ). Un peu comme quand j’écris une chronique, j’essaye de vous toucher, et de vous parler à vous directement. Ça ne me choque pas trop dans le contexte d'un blog, mais pour un roman je ne suis pas convaincue. Ce n’est pas un défaut en soi, mais c’est moins attrayant pour moi. Soit !

    Ce petit défaut qui m’a gênée au début de la lecture et a commencé à se faire oublié petit à petit. J'ai fini par vraiment rentrer dans le récit.

    Cette gamine est tellement touchante, je ne compte plus les fois où j’ai pleuré comme une madeleine sans pouvoir reprendre ma lecture. Cet amour pour cette nouvelle personne fraîchement entrée dans sa vie, et la relation timide qui se crée, c’est magnifique ! J’aime beaucoup aussi le fait que son père soit un vieux rockeur qui croit encore en ses chances et son talent. Un homme qui a fait l’erreur de suivre sa passion au détriment de sa famille, qui regrette et qui est prêt à tout pour retrouver sa fille. J’ai eu peur, car cette relation qui fait énormément de bien à Sophie est régulièrement menacée par sa famille (sa mère et son père adoptif) qui ne comprend pas à quel point c’est important pour elle. Je ne veux pas en dire trop, mais il y a des moments qui m’ont particulièrement stressée. Et je me suis surprise à de nouveau réagir comme dans mon adolescence (l’école c’est nul, les parents sont des gros cons, etc.).

    Je trouve que ce récit apporte l’espoir et fait réfléchir. Il y a toujours quelque chose qui donne envie d’avancer, ce n’est peut-être pas toujours des gros événements, mais c’est aussi des petits trucs qui font sourire.

    Je suis désolé pour cette chronique pas trop objective, mais ce récit me touche et moi quand je suis touchée et émue j’ai du mal à réfléchir.

     

    Au final, je vous conseille de tenter cette lecture même si ce n’est pas votre genre préféré et que vous avez peur que la lecture fasse trop adolescent. Les pages tournent vite (je crois que je l’ai lu en même pas deux jours), le format du roman est agréable à tenir en main, la police assez grande, etc. Le seul petit point négatif qui je pourrai rajouter c’est le fait qu’on n’en apprenne pas vraiment sur le passé des parents de Claire, même si des allusions sont faites. Rien de concret n'est évoqué. Dommage ! Ça m’aurait plu de savoir. On est parfois étonné d’apprendre que nos parents étaient plus délurés que nous 

     

     

    Pour continuer l'aventure 

     

     

     

     

     

    Le retour de Cherobee Brown

    Siobhan Curham

    Flammarion (Tribal)

    371 pages

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :